Nos programmes
Accueil / Nos programmes / Abandon du tabac

Abandon du tabac

L’abandon du tabac est une priorité en santé préventive pour l’Équipe de santé familiale ByWard.

Tous les patients inscrits auprès d’un fournisseur de soins primaires de l’ÉSFB peuvent s’inscrire avec un spécialiste de l’abandon du tabac pour une conversation approfondie sur les stratégies pour arrêter de fumer ou réduire le tabagisme. Des médicaments pour cesser de fumer peuvent être fournis, souvent sans frais, pour aider à augmenter les chances d’abandon du tabac. Les rendez-vous de suivi jouent un rôle important du programme pour aider les patients à traverser le processus d’arrêt.

Pour accéder au service

Tous les patients ayant un fournisseur de soins primaires à l’ÉSFB peuvent participer à notre programme d’abandon du tabac. Vous pouvez en parler plus avec votre médecin ou une infirmière praticienne si vous souhaitez obtenir une recommandation. Vous pouvez également vous inscrire vous-même à ce programme en nous téléphonant au 613-564-3950 afin de prendre un rendez-vous avec l’un de nos conseillers de l’abandon du tabac.

À quoi s’attendre?

Notre programme d’abandon du tabac s’articule autour du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac de l’Institut de Cardiologie de l’Université d’Ottawa en soins primaires. Ce modèle implique une approche commune qui :

  • Déterminera le statut tabagique des fumeurs à chaque visite clinique.
  • Conseillera les patients sur les stratégies pour cesser de fumer.
  • Fournira de l’aide pour arrêter de fumer.
  • Assurera des consultations de suivi pour aider à rester sans fumer.

Visitez le site Web de l’Institut de Cardiologie de l’Université d’Ottawa pour obtenir des renseignements sur le Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac.

Pour se préparer au service

Aucune préparation spécifique n’est nécessaire avant votre rendez-vous avec le conseiller en sevrage tabagique. Cependant, il peut être utile de réfléchir à votre tabagisme et à votre routine dans les jours précédant votre rendez-vous. Certaines habitudes, activités ou personnes sont-elles liées à votre tabagisme ? Il peut également être utile de faire part aux membres de votre famille ou à vos amis de votre intention d’envisager d’arrêter de fumer afin qu’ils puissent vous soutenir.

Ressources
  1. Je te laisse vise à aider les jeunes adultes à cesser de fumer. Il est géré par Santé Canada et la Société canadienne du cancer. Il a un site web, une application (sur l’Apple App Store et Google Play) et des spécialistes de l’abandon du tabac disponibles à 1-866-366-3667. Il est sur Twitter (@BreakItOffCA ou @JetelaisseCA).
  2. Nicotine Anonyme gère des groupes de soutien en personne, en ligne et par téléphone: 1-877-879-6422
  3. La Société canadienne du cancer propose trois brochures à télécharger sur son site Web. Ces brochures gratuites ont été examinées par des experts indépendants et sont fondées sur les meilleures données scientifiques disponibles sur l’abandon du tabac :
    Pour les personnes qui veulent cesser de fumer
    Pour les personnes qui ne veulent pas cesser de fumer
    Aider une personne à cesser de fumer

Résidents de l’Ontario

  • Téléassistance pour fumeurs – Ce service de messagerie texte offert par la Société canadienne du cancer a été montré pour augmenter le succès de cesser de fumer. Envoyez un message contenant <<iQuit>> à 123456 pour recevoir des messages au cours des 12 prochaines semaines afin de vous encourager dans votre démarche d’abandon du tabac.
    • Les résidents de l’Ontario sont éligibles à recevoir 2 patchs (étape 1) Nicoderm, un paquet de gomme Nicorette de 4 mg et un bon de réduction de 10 $ sur l’achat de deux produits participants. Pour vous inscrire, veuillez visiter https://smokershelpline.ca/fr-ca/trial-pack/offre-dessai ou appelez le Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 ou ATS 1-866-797-0007.
    • Le Téléassistance pour fumeurs lance aussi le Concours Défi première semaine. Ce concours est ouvert aux résidents de l’Ontario âgés de 19 ans et plus et a lieu tous les mois. Les participants ne doivent pas fumer pendant les 7 premiers jours du mois et ils pourraient gagner 500 $. Ils reçoivent également un bon de réduction de 10 $ sur un produit Nicorette ou Nicoderm. https://www.smokershelpline.ca/fr-ca/challenges/first-week-challenge/about.
  • La ligne d’aide pancanadienne est la même chose que Je te laisse, mais elle est disponible pour tout le monde. 1-866-366-3667.
  • Santé publique Ottawa
    • Consultations individuelles avec un spécialiste de l’abandon du tabac pour développer un plan personnalisé d’abandon du tabac, obtenez des conseils pour rester sans fumer, recevez 5 semaines de patchs et/ou de gomme de nicotine. Pour vous inscrire, veuillez visiter http://myquit.ca/fr/ ou appelez 1-877-376-1701. Offert 2 mercredis chaque mois. 100 promenade Constellation (près de Woodroffe et Baseline).
  •  Les femmes enceintes et allaitantes, et leur conjoint(e) peuvent avoir des consultations individuelles pour cesser de fumer. Des séances de conseil sont recommandées comme premier choix de traitement pour arrêter de fumer ou réduire votre consommation pendant la grossesse ou l’allaitement. Avec une note d’un médecin, une thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) peut être fournie pour vous aider à cesser de fumer. Veuillez contacter MyQuit à 1-877-376-1701 ou à http://myquit.ca/fr pour plus d’informations sur la façon de contacter un spécialiste de l’abandon du tabac à Ottawa.

Résidents du Québec

 

  • Pourquoi devrais-je arrêter de fumer ?

    Le tabac tue en moyenne 15 ans prématurément 1/3 à 1/2 des personnes qui le consomment.

    Les avantages de l’arrêt du tabac commencent immédiatement :

    – Dans les 8 heures, les niveaux d’oxygène dans votre corps reviennent à la normale.
    – Dans les 48 heures, les risques de crise cardiaque diminuent et votre odorat et votre goût s’améliorent.
    – Dans les 72 heures, vos poumons se détendent et il est plus facile de respirer.
    – Dans les 2 semaines à 3 mois, la circulation du sang dans votre corps et de l’air dans vos poumons s’améliore.
    – Dans les 6 mois, la toux, la fatigue, la congestion des sinus et l’essoufflement s’atténuent.

    Les avantages de l’arrêt du tabac se poursuivent toute la vie :

    – Dans un délai d’un an, le risque de crise cardiaque lié au tabagisme diminue de moitié par rapport à celui d’une personne qui fume encore.
    – Dans les 10 ans, le risque de mourir d’un cancer du poumon est réduit de moitié par rapport à celui d’une personne qui fume encore.
    – Dans les 15 ans, le risque de mourir d’une crise cardiaque est le même que celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

  • Et si je ne suis pas prêt à arrêter ?

    On peut toujours trouver une raison pour laquelle ce n’est pas le bon moment pour arrêter de fumer. Mais les raisons d’arrêter de fumer, y compris les dommages causés à la santé, ne disparaissent jamais et continuent de faire du tort au fil du temps. La vie comportera toujours du stress. Arrêtez maintenant et vous en récolterez les fruits plus tôt !

  • Et si je souffre de dépression ou d'anxiété ? Cela ne va-t-il pas empirer si j'arrête de fumer ?

    Il a été démontré que la dépression et l’anxiété s’améliorent avec l’arrêt du tabac. Bien que la nicotine puisse provoquer une élévation de l’humeur à court terme en raison de la libération de dopamine dans le cerveau, la nicotine est un stimulant et peut en fait aggraver les sentiments d’anxiété et de mauvaise humeur, et augmenter les niveaux de stress. Lorsqu’une personne fume quotidiennement, elle éprouve régulièrement des symptômes de sevrage tout au long de la journée, ce qui affecte son humeur. L’irritabilité, l’humeur négative et l’anxiété sont des symptômes de sevrage courants, et peuvent être interprétés à tort comme des symptômes dépressifs chez les personnes qui fument ou qui font une tentative d’arrêt. Ces symptômes peuvent être réduits ou éliminés lors de l’arrêt du tabac avec un soutien médicamenteux ou une thérapie de remplacement de la nicotine.

  • Puis-je contacter le programme de désaccoutumance au tabac pour obtenir de l'aide pour arrêter de fumer ou de consommer des Juul ?
    Oui ! Presque tous les produits de vapotage contiennent de la nicotine, une substance qui crée une forte dépendance. Vous aurez peut-être besoin de soutien pour arrêter de fumer. Les effets à long terme du vapotage sont encore inconnus, mais le vapotage peut causer de graves lésions pulmonaires même en cas d’utilisation à court terme. Nous pouvons vous aider à arrêter de fumer. Veuillez contacter la clinique pour fixer un rendez-vous.
  • Pourquoi devrais-je travailler avec un spécialiste du sevrage tabagique ? Je peux arrêter de fumer tout seul.

    Le taux de réussite des personnes qui cessent de fumer par elles-mêmes est de 5 % à un an. Plus de 75 % des tentatives d’abandon sans aide échouent dans les 7 jours. Le soutien d’un conseiller en sevrage tabagique triple vos chances de réussite et le conseil associé à des médicaments ou à une thérapie de remplacement de la nicotine multiplie par 6 votre taux de réussite !

  • Comment ce programme a-t-il été élaboré ?

    Notre programme d’abandon du tabac est structuré autour du Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac en soins primaires de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Ce modèle, qui a fait ses preuves pour aider les gens à cesser de fumer, comporte une approche commune visant à :

    Identifier le statut tabagique des patients lors des visites à la clinique
    conseiller les patients sur les stratégies d’abandon du tabac
    Fournir de l’aide pour arrêter de fumer
    assurer un suivi pour aider les patients à rester non-fumeurs.
    Pour en savoir plus, visitez le site Web de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa : https://ottawamodel.ottawaheart.ca/fr/propos-du-moat

  • J'ai un ami qui cherche à arrêter de fumer. Peut-il avoir accès à ce programme ?

    Notre programme de sevrage tabagique n’est accessible qu’aux personnes ayant un fournisseur de soins primaires à l’BWFHT. Nous avons répertorié quelques excellents programmes ci-dessous, et vous trouverez de plus amples informations dans la section des ressources ci-dessus.

    Résidents de l’Ontario

    STOP-YAYA – Le programme STOP avec les jeunes et les jeunes adultes est un programme de recherche en ligne conçu pour aider les personnes âgées de 18 à 29 ans à arrêter de fumer. Le programme offre 2 boîtes de patchs à la nicotine envoyées par courrier à chaque participant admissible, jusqu’à épuisement des stocks. Il se déroule entièrement en ligne. Les participants n’ont pas besoin d’être inscrits comme patient dans une clinique. Inscrivez-vous sur www.stopstudy.ca

    STOP on the Net – SOTN fournit 4 boîtes de patchs à la nicotine et 2 boîtes de gommes ou de pastilles à la nicotine livrées à domicile. Les participants qui s’inscrivent ne pourront PAS s’inscrire à notre programme STOP ordinaire pendant 12 mois et vice versa. Un accès à Internet est nécessaire pour s’inscrire. https://www.nicotinedependenceclinic.com/en/stop/stop-on-the-net

    PMO – Le Programme de médicaments de l’Ontario couvre Zyban et Champix pour les personnes âgées et les patients bénéficiant du POSPH ou d’Ontario au travail. Ces médicaments peuvent être prescrits par un médecin ou un pharmacien communautaire.

    Résidents du Québec

    La RAMQ couvre annuellement jusqu’à 12 semaines de timbres de nicotine et 840 unités de gomme ou de pastilles sur ordonnance. Zyban et Champix sont également couverts. Demandez une ordonnance à votre médecin ou à votre pharmacien communautaire.

    Assurance privée

    Si vous avez une assurance privée, appelez pour vérifier votre couverture. Zyban et Champix sont souvent couverts et les timbres à la nicotine peuvent être couverts sur ordonnance. Vous pouvez également utiliser votre compte de dépenses de santé. Demandez une ordonnance à votre médecin ou à votre pharmacien.

  • Le site web " unsmoke.ca " est-il une ressource utile ?

    Non. unsmoke.ca est géré par la compagnie de tabac Phillip Morris. Il s’agit d’un stratagème marketing visant à conserver les clients en les encourageant à passer aux cigarettes électroniques (produits de vapotage) ou aux produits de tabac chauffé (iQOS, TEEPS) plutôt que d’arrêter de fumer. L’intention est de faire du profit ; il s’agit d’une campagne publicitaire déguisée en outil pour aider les gens à arrêter de fumer. Elle est trompeuse et ne communique pas les risques liés à l’utilisation de ces produits et leurs propriétés addictives.

  • Operated by Ontario Partners in Health
    Ontario Partners in Health logo